L’antre du diable _ Preston & Child

1 11

Résumé

L’antre du diable

Licenciée de l’Institut archéologique de Santa Fe, Nora Kelly accepte la proposition pour le moins inattendue du milliardaire Lucas Tappan : diriger des fouilles sur le site de Roswell, où un ovni se serait écrasé en 1947 !
En fait de vaisseau, Nora met au jour les corps de deux inconnus abattus d’une balle en pleine tête. Détail étrange : deux disques d’argent sont retrouvés auprès des cadavres. Aussi fait-elle appel à la jeune agente du FBI Corrie Swanson.
À mesure que progresse l’enquête, les incidents se multiplient sur le chantier. Disparitions suspectes et morts violentes apportent bientôt la preuve qu’une puissance – extraterrestre ou non – est en action, prête à tout pour protéger certains secrets.

Mon ressenti

La quatrième de couverture de ce troisième opus des aventures de Nora Kelly annonçait une enquête suite à la découverte de deux corps sur un lieu de fouille, sur le site de Roswell. Oui, le site qui aurait vu tomber un ovni. Les auteurs se sont librement inspirés des thèses conspirationnistes pour écrire cet opus. Et c’est bien ce qui me laisse sceptique. Je m’attendais à une enquête pour découvrir l’identité des deux cadavres retrouvés. Il y en a bien une, mais ça part dans tous les sens. La découverte de l’identité des deux victimes prend énormément de temps et n’apporte pas grand chose à l’histoire, si ce n’est à la toute fin. Nous suivons ici une sorte d’enquête qui va vite dévier de sa trajectoire initiale pour tomber dans des histoires d’espionnage et de contre-espionnage.

La toute fin m’a vraiment déçue. J’avais l’impression d’être dans un feuilleton des années 90. C’est dommage car le début m’avait vraiment happée. Je trouvais intéressant d’enquêter sur des cadavres de la fin des années 40 avec toutes les difficultés que cela impliquait. Les auteurs ont finalement choisi de prendre une direction différente. Et on se retrouve dans un livre proche de la science-fiction.

Enfin, j’ai récemment lu Ice Limit qui m’a extrèmement déçue. Celui-ci était bien meilleur, je dois le concéder. Cependant, j’ai trouvé que la trame de base était la même. Un milliardaire décide de dépenser des millions de dollars pour savoir ce qui s’est réellement passé sur le site de Roswell. Et, par dessus tout, il s’agit d’un millardaire qui n’a rien à se reprocher (hormis quelques licenciements abusifs) et qui s’intéresse à l’écologie (il a son entreprise d’éoliennes ! ). Ca manquait de crédibilité. J’ai beaucoup de mal à imaginer un industriel millardaire sans délires mégalomaniaques.

C’est donc encore une fois un avis plutôt mitigé qui ressort de cette lecture. Je préfère largement leurs écrits qui tournent autour de leur enquêteur phare, Pendergast.

Note : 3 sur 5.

Merci à Netgalley et aux éditions l’Archipel pour cette lecture.

Mes challenges

Cette lecture m’a permis de valider la catégorie 88 du challenge annuel. Quatrième où l’on retrouve au moins 3 prénoms différents.

Elle m’a également permis de valider la catégorie du challenge mensuel. Quatrième avec un mot qui commence et se termine par la même lettre ( “tout” ).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

1 commentaire
  1. PHILIPPE D dit

    Dommage ! Le thème est intéressant, mais mal exploité, apparemment !

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More