[ Gataca ] _ Franck Thilliez

1 14

Résumé

Bienvenue à Gataca …

Quel lien entre onze psychopathes gauchers et l’homme de Cro-Magnon ?
Alors que Lucie Henebelle peine à se remettre de ses traumatismes, l’ex-commissaire Sharko se voit relégué à des enquêtes de seconde zone. Telle la découverte du corps de cette jeune scientifique, battue à mort par un grand singe.
À nouveau réunis pour le pire, les deux flics plongent aux origines de la violence, là où le génome humain détermine son avenir : l’extinction.

Mon ressenti

Une jeune scientifique est retrouvée morte, probablement attaquée par un singe. Pourtant, l’anthropologue qui s’occupe de cette guenon ne peut croire à une telle hypothèse. Sharko est alors intrigué et va commencer à mener l’enquête. En suivant les derniers déplacement de la victime, il découvre qu’elle a rendu visite à plusieurs prisonniers, tous empreints d’une violence inexpliquée. L’un d’entre eux s’est donné la mort quelques jours après. Celui qui s’en était pris aux filles de Lucie Hennebelle. Lorsqu’elle apprend la nouvelle, elle ne peut s’empêcher de venir sur Paris afin d’enquêter à son tour alors qu’elle a démissionné de ses fonctions policières.

Alors que j’avais moyennement apprécié le tome précédent, Syndrôme [E], j’ai littéralement dévoré [Gataca]. Ce roman, même si comme dans le précédent opus parle de violence, se présente différemment. Tout d’abord, il est à noter que ce tome ne regorge d’aucun détails macabres, sordides ou glauque. Il s’agit sûrement d’un des romans les plus softs de Thilliez. Et pour autant, c’est sûrement un de ses meilleurs. Les thèmes abordés sont d’une richesse sans pareille. La thèse eugéniste en toile de fond, avec la séquence du génome humain que tentent de reproduire des scientifiques est passionnante. Et alors qu’on pourrait penser que tout ceci sort de l’imagination du romancier, on apprend que tout ce qui tourne autour des manipulations génétiques est vrai. Ca fait vraiment froid dans le dos.

Malgré quelques longueurs à la toute fin du roman, j’ai vraiment adoré la plume de Thilliez. Il sait parfaitement retranscrire des données scientifiques complexes afin de les rendre un peu plus compréhensibles pour le commun des mortels. Je vous avoue que même si je comprenais globalement tout ce qui tournait autour du séquençage de l’ADN, je serais bien incapable de vous l’expliquer à mon tour. Le titre n’est pas anodin, un ADN est composé de paires canoniques : Guanine, Adénine, Thymine et Cytosine. Il vous suffit de regarder les initiales de ces quatre éléments pour comprendre que tout l’histoire va reposer sur des découvertes scientifiques qui tournent autour de l’ADN.

Franck Thilliez nous fait voyager jusque dans une grotte des Alpes, où l’on a retrouvé des restes de Cro-Magnon (dont la théorie serait qu’ils aient massacré l’homme de Néandertal),. Il nous emmène également au fin fond de l’Amazonie pour y découvrir une tribu violente complètement isolée de la société. On ne s’ennuie pas une seconde ! Et quitte à me répéter, les thèmes scientifiques abordés sont passionnants (génétique, biologie évolutive, eugénisme, sélection naturelle et manipulation génétique). Le travail de recherche est impressionnant.

A ma grande surprise, j’ai vraiment adoré ce deuxième tome sur le thème de la violence et de ses origines. Il me tarde de lire le troisième intitulé Atom[ka].

Note : 4.5 sur 5.

Mes challenges

Cette lecture m’a permis de valider la catégorie 2 du challenge mensuel. Un auteur en T.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

1 commentaire
  1. PHILIPPE D dit

    Tu donnes très envie de le lire. Je ne connais pas celui-ci. Une enquête de Sharko m’intéresse, bien sûr, mais je n’ai pas encore lu le précédent non plus.
    Je crois que je lirai Thilliez pour les auteurs en T aussi.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More