Qui meurt à Noël ? _ Angélina Delcroix

1 16

Résumé

Alice n’a jamais passé Noël en dehors du cocon familial. Loin d’elle, sa sœur aînée Romy, qui souffre d’un trouble de la personnalité, risquerait de se faire du mal.

Pourtant, cette année, Alice ne peut pas fermer la librairie-salon de thé qu’elle tient depuis quelques mois. Alors elle propose à Romy de venir fêter Noël chez elle et de l’aider à gérer la librairie qu’elle tient, dont l’activité est fleurissante à l’approche des fêtes de fin d’année.

Un matin, Alice retrouve un livre sur le comptoir: Qui doit mourir ? Lorsqu’elle le remet en place, elle trouve un post-it collé sur l’étagère : ” Qui ? “

Commence alors un enchaînement de phénomènes étranges au sein de la librairie. Alice ne se sent plus en sécurité et commence à soupçonner sa soeur. Alors qu’elle tente de se raisonner, un client succombe après l’ingestion d’un cupcake…

Mon ressenti

Encore une fois, Angelina Delcroix nous offre un thriller palpitant. Beaucoup moins sombre que les précédents, nous partons ici sur un thriller totalement psychologique et angoissant. Alice accueille sa soeur Romy pour les fêtes de fin d’année, ne pouvant fermer sa librairie à cette période. Mais Romy souffre de troubles psychologiques. Elle a ce qu’on appelle un état limite (borderline). Elle a un besoin viscéral d’être proche de sa soeur mais ignore pourquoi. Alice, quant à elle, a décidé de s’éloigner d’elle pour pouvoir souffler et vivre sa propre vie. Mais en venant s’installer chez elle, Romy reprend ses habitudes et se montre très possessive, surtout à l’égard de Jonas, un écrivain qui ne laisse pas Alice indifférente.

La relation malsaine qui lie Alice et sa soeur est au coeur de cette histoire. Romy peut vraiment se montrer très jalouse et devient rapidement violente dès lors que sa soeur semble s’éloigner un peu d’elle. Aussi, lorsqu’un des clients de la librairie, très proche et complice d’Alice, est retrouvé mort d’un empoisonnement, la librairie est rapidement suspectée. Le dernier repas de la victime était un des cupcakes confectionné par Romy. Et il y a un autre élément intriguant : qui dépose ces romans aux titres révélateurs ? Qui meurt ? Quand ? Qui semblent tous destinés à Alice.

Angélina Delcroix sait jouer avec nos nerfs et nous balader. Pas une seule fois je ne me suis doutée du dénouement final. Le lecteur comprend que des secrets tournent autour d’un événement lié aux débuts des troubles de Romy. Mais lequel ? Est-ce que Romy, si accrochée à sa soeur, pourrait en venir à vouloir la tuer ? C’est un thriller haletant et dont on tourne les pages sans s’en rendre compte. Et la toute fin … est remarquable. La tension est à son comble au moment même où l’on referme le bouquin.

Avec Angélina Delcroix, je n’ai encore jamais été déçue. Je dévore tous ses thrillers et encore une fois, celui-ci est tout à fait réussi ! Vivement que je me plonge dans le suivant. Il me reste L’île des damnés et Synopsyx à lire.

Note : 4.5 sur 5.

Mes challenges

Cette lecture m’a permis de valider la catégorie du challenge annuel. Troisième livre d’une maison d’éditon lu depuis le 1er septembre.

Elle m’a également permis de valider la catégorie 1 du challenge mensuel. Un auteur en 8 lettres.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

1 commentaire
  1. PHILIPPE D dit

    Il faudra que je découvre un jour cette auteure…

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More