Qui ? _ Jacques Expert

1 22

Résumé

1994, Carpentras. La petite Laetitia Doussaint, est retrouvée violée et assassinée dans les bois alentours. Qui a pu commettre une telle horreur ?

2013 : Quatre hommes s’apprêtent à regarder à la télé l’émission « Affaires non résolues », dont le thème, ce soir là, est le meurtre de Carpentras. Quatre hommes hantés par l’affaire depuis ce jour où ils ont retrouvé le corps de Laetitia.

Durant l’heure que va durer l’émission, ceux-ci se souviennent. Certains secrets reviennent à la surface, des suspicions anciennes, des non-dits. Au terme de l’émission, le voile sera levé. L’un de nos quatre hommes est le coupable. Mais qui ?

Mon ressenti

La petite Laetitia Doussaint a été violée puis assassinée il y a de cela 19 ans. Le coupable est toujours en liberté et si on ne le découvre pas dans l’année qui suit, il restera libre. Ce soir, une émission revient sur cette tragédie. Durant une heure, les faits et gestes des divers protagonistes seront rappelés. Quatre hommes et leur épouse regardent l’émission. Ces quatre hommes connaissaient tous Laetitia et l’un d’eux est l’assassin.

Le récit se déroule sur le temps de l’émission. Un livre d’environ 400 pages qui retrace l’enfer d’une petite heure. Durant cette heure, le lecteur va passer d’un personnage à un autre sans savoir qui est le coupable. De temps en temps, l’auteur met le coupable en avant, sans jamais dévoiler son identité évidemment. Ce sont ces apartés qui amènent le lecteur à comprendre, ou non, qui est le monstre. Le récit est plutôt original mais très redondant. Ca m’a fait penser au précédent livre que j’ai lu de cet auteur, Le jour de ma mort. Les reproches sont plus ou moins les mêmes. Il est dangereux d’écrire un roman de 400 pages qui se déroule sur aussi peu de temps. Les risques de répétitions sont nombreux.

Un autre défaut du livre est que j’ai eu beaucoup de mal à différencier les différents personnages ainsi que leurs femmes. Ces 4 hommes ont tous le même caractère envers leur femme : ils sont méprisants, agressifs, violents … On se demande d’ailleurs comment elles ont pu rester avec toutes ces années et les soutenir pendant l’enquête. Bref, ce ne sont pas des hommes qui font rêver et donc on doute sans cesse sur le potentiel meurtrier. Comme ils se ressemblent tous, j’ai eu du mal à les distinguer et ai dû faire quelques retours en arrière. Ca casse le rythme de lecture. Cependant, cela ne m’a pas empêchée de découvrir qui était l’assassin. Cela m’arrive assez rarement !

C’est donc une lecture agréable mais que j’oublierai rapidement. Une trame originale mais bien trop répétitive à mon goût.

Note : 3 sur 5.

Mes challenges

Cette lecture m’a permis de valider la catégorie 8 du challenge saisonnier. Quatrième où l’on retrouve un verbe en lien avec l’apprentissage (ici, le verbe se souvenir).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

1 commentaire
  1. PHILIPPE D dit

    Je pense l’avoir lu, mais si c’est le cas, je ne me souviens pas de grand-chose…

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More