Sous un grand ciel bleu

1 26

Résumé

Rabbit Hayes est morte, laissant derrière elle une famille brisée par le chagrin.

Désespérée, sa mère Molly se questionne sur sa foi tandis que son père Jack s’enferme dans le grenier durant des heures.

C’est Davey, son frère, qui est chargé de garder Juliet. Mais comment l’aider à surmonter son chagrin quand lui-même parvient à peine à faire face au sien ?

Il leur faudra du temps et beaucoup de courage pour réinventer leur vie ensemble. Mais le souvenir radieux de Rabbit et l’amour inconditionnel qui relie chaque membre de cette famille peu conventionnelle sauront leur faire traverser cette épreuve.

Il y aura des sourires qui transperceront la tragédie et beaucoup, beaucoup de fantaisie pour que chacun profite pleinement de cette vie, comme Rabbit l’aurait voulu.

Mon ressenti

Sous un grand ciel bleu est la suite directe du roman Les derniers jours de Rabbit Hayes qui avait été un énorme coup de coeur. J’attendais donc de pouvoir lire la suite avec impatience. C’est avec un grand plaisir que j’ai retrouvé les différents personnages de la famille Hayes. L’autrice a fait le choix d’écrire ce deuxième tome de la même manière que le premier, et c’est une réussite ! Nous suivons cette famille durant les deux années qui suivent le décès de Rabbit. Chaque chapitre est consacré à un personnage, on y voit les événements de leur point de vue.

Juliet, avant tout, la fille de Rabbit. Elle suit Davey qui retourne aux Etats Unis faire ses tournées musicales. Mais se couper de tout, ses amis et sa famille, est-elle une bonne solution ? Molly, la mère de Rabbit commence à douter de son Dieu. Comment a-t-il pu lui faire ça alors qu’elle avait une foi très profonde ? Jack, son père, quant à lui se mure dans le silence et s’isole. Grace découvre qu’elle porte le même gène que sa soeur et qu’elle risque elle aussi de développer un cancer. Chaque personnage est abordé de manière différente et l’autrice nous montre comment chacun gère son deuil. Et surtout chacun des protagonistes est profondément humain avec leur force et leur faiblesse.

Le tout est écrit de manière très subtile, ponctué de pointes d’humour. Chaque personne fait face au deuil à sa façon. J’ai trouvé que l’autrice avait une manière très douce d’aborder ce sujet difficile. Mais elle l’aborde également de manière très juste. Elle n’oublie aucune étape. Malgré la mort de Rabbit, elle n’a pas totalement disparu. Certains personnages lui parlent dans leur tête et imaginent ses réponses. Le dialogue entre eux et Rabbit est toujours présent. Ce sont d’ailleurs ses apartés qui donnent une touche d’humour à ce roman. Rabbit est morte mais ses « interventions » sont toujours aussi sarcastiques.

Ce deuxième tome est encore une réussite, même si je préfère le premier. Encore une fois, en le lisant, vous ressentirez une ribambelle d’émotions différentes avec une porte ouverte vers l’avenir.

Note : 4 sur 5.

Livre lu dans le cadre du Grand Prix des Lecteurs Pocket

Mes challenges

Cette lecture m’a permis de valider la catégorie 2 du challenge mensuel. Un auteur écrit en rouge sur la couverture.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

1 commentaire
  1. PHILIPPE D dit

    La couverture du premier me dit quelque chose sinon je ne connais pas. Tu en parles bien et tu donnes envie de lire ces bouquins ! 2 de plus !

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More