meta name="example" content="custom: 2022-04-16">

La femme au carnet rouge _ Antoine Laurain

2 19

Résumé

Un soir à Paris, une jeune femme se fait voler son sac à main. Laurent le découvre le lendemain, abandonné dans la rue, tout près de sa librairie. S’il ne contient plus de papiers d’identité, il recèle encore une foule d’objets qui livrent autant d’indices sur leur propriétaire : photos, notes, flacon de parfum… Désireux de retrouver la femme au carnet rouge, l’homme s’improvise détective. À mesure qu’il déchiffre le carnet rouge contenant les pensées secrètes de Laure, le jeu de piste se mue en une quête amoureuse qui va bouleverser leurs vies.
Orchestrant avec humour coïncidences et retournements de situation, Antoine Laurain signe une délicieuse comédie romantique qui rend hommage au besoin de merveilleux sommeillant en chacun de nous.

Mon ressenti

Voilà un roman que j’ai lu d’une traite alors que je me rendais à un rendez-vous Bruxellois pour y rencontrer les membres du club de lecture La tête dans les livres. J’avais déjà découvert la plume d’Antoine Laurain avec son roman Millésime 54, que j’avais beaucoup aimé. C’est avec grand plaisir que j’ai repris en main un de ses romans, La femme au carnet rouge.Et je peux le dire : j’aime décidément l’écriture de cet auteur.

Alors qu’il se rend à sa librairie, Laurent trouve un sac de femme sur une poubelle. Il décide de le prendre et de le ramener à a gendarmerie. Mais l’attente est longue et il est invité à revenir le lendemain. Il va donc emporter ce sac avec lui et découvrir son contenu. Et notamment ce petit carnet rouge dans lequel sa propriétaire y note toutes ses pensées. Petit à petit, Laurent va vouloir retrouver cette femme et va s’improviser détective.

Une écriture simple et concise. Et qui à chaque fois arrive à m’emporter. Bien que l’histoire m’ait fait penser à d’autres (et si c’était vrai de Levy notamment), j’ai réussi à plonger dans cette quête que se donne Laurent de retrouver Laure, la propriétaire de ce sac. On sait bien vite quels sentiments cet homme va développer pour cette femme inconnue, mais ce n’est pas grave car c’est écrit en finesse.

Encore un bon moment passé en compagnie d’Antoine Laurain, qui me fait un peu penser à Pierre Raufast. Je vais me procurer ses autres romans très rapidement.

Note : 4 sur 5.

Mes challenges

Cette lecture m’a permis de valider la catégorie 64 du challenge annuel. Couverture sur laquelle est présente la mention « par l’auteur de… »

Elle m’a également permis de valider la catégorie 8 du challenge saisonnier. Lire un auteur plus âgé que vous.

Enfin, j’ai validé la catégorie 5 du challenge mensuel. Une couverture à dominante jaune.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

2 commentaires
  1. PHILIPPE D dit

    Petite faute de frappe dans ton titre : « rouge », pas « route ».
    Pas un livre inoubliable, mais un livre de détente.
    Bon weekend pascal.

    1. SeriaLectrice dit

      C’est modifié, merci !

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More