Challenge,  Livres lus

La fractale des raviolis de Pierre Raufast

la fractale des raviolis

Résumé

La fractale des raviolis

« Je suis désolé, ma chérie, je l’ai sautée par inadvertance. » Je comprends que l’on puisse sauter une femme par dépit, par vengeance, par pitié, par compassion, par curiosité, par habitude, par intérêt, par gourmandise, et même parfois par amour. Par inadvertance, ça non. »


Comment se venger d’un mari volage ? En l’empoisonnant avec son plat préféré. Mais rien ne se passe comme prévu et c’est tout un engrenage qui se met en place.

la fractale des raviolis

Mon ressenti

Un talent de conteur

Il s’agit du troisième livre de Pierre Raufast que je lis et c’est toujours un plaisir. Cela dit, La fractale des raviolis n’est pas mon favori. Je lui préfère le livre « la variante chilienne ». C’est grâce au Ptit colli* que j’ai découvert cet auteur que je n’aurais jamais lu en temps normal. C’est une des raisons pour lesquelles j’aime recevoir cette box littéraire, grâce à elle j’ai découvert des auteurs que je ne connaissais pas et qui valent le détour.

Pierre Raufast a incontestablement un réel talent de conteur. Il sait transformer la moindre anecdote en histoire passionnante. J’avais déjà eu ce sentiment avec La variante chilienne, le premier livre que j’ai lu de cet auteur. De simples événements anodins sont racontés de telle sorte qu’ils deviennent intéressants.

Un roman gigogne

La fractale des raviolis est un roman que l’on peut qualifier de gigogne avec des histoires imbriquées dans les autres. On commence avec cette femme qui cherche à tuer son mari, lasse qu’il la trompe « par inadvertance ». Ce premier chapitre en amène un deuxième, qui en amène un troisième et ainsi de suite. Puis arrivé au milieu, on rebrousse chemin et on reprend les mêmes histoires en sens inverse pour finir avec cette femme qui veut tuer son mari à coup de raviolis, telles des poupées gigognes qu’on imbrique les unes dans les autres.

Ce procédé littéraire donne une lecture très fluide et entraînante. Très agréable à lire pour moi, je suppose qu’il ne plaira pas forcément à tout le monde car c’est un style qui sort de l’ordinaire.

Note : 3.5 sur 5.

Mes challenges

Cette lecture m’a permis de valider la catégorie « une couverture avec du orange » du challenge du mois d’octobre.

https://www.facebook.com/groups/707636122759664Elle m’a également permis de valider la catégorie « lire un auteur présent avec au moins deux livres dans les albums du groupe de Linda sur Facebook » du challenge annuel.

*Si vous souhaitez vous abonner au Ptit colli, vous pouvez utiliser mon code parrainage : 3UNRKTW

One Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *