La chambre des morts _ Franck Thilliez

2 20

Résumé

La chambre des morts

En pleine nuit, au milieu de nulle part, un homme surgit et se fait renverser. A ses côtés, un sac rempli de billets. Voleur ? Trafiquant ? Peu importe. Deux millions d’euros, là, à portée de main. Aucun témoin. Que faire ? Appeler la police, ou disparaître avec l’argent ? Vigo et Sylvain, jeunes informaticiens au chômage, ne tardent pas à se décider. Le lendemain, une fillette aveugle est retrouvée morte dans un entrepôt. Peu après, une autre est enlevée. Diabétique. Ses heures sont comptées. Et si le magot n’était autre que la rançon destinée à sauver la vie d’une gamine ?

Mon ressenti

Lorsque Vigo et Sylvain renversent un homme en pleine nuit et découvrent un sac rempli de billets, leur choix ne se fait pas attendre. Ils décident d’emporter le corps et de garder le magot. Mais était-ce réellement une bonne idée ? Le lendemain, les deux hommes apprennent que l’homme qu’ils ont renversé est un vétérinaire qui venait déposer une rançon pour récupérer sa fille. Sa fille, qui est finalement retrouvée assassinée. Le surlendemain une autre enfant est de nouveau enlevée. Qui donc se cache derrière ces enlèvements ? Et si le meurtrier avait vu les deux hommes renverser l’homme et les retrouvait ?

Série Hennebelle

La chambre des morts est le premier roman du cycle Hennebelle. On retrouve la policière Lucie dans la série Sharko, plus connue de Thiliez. Et d’emblée, je peux annoncer que je préfère le personnage de Sharko à celui de Hennebelle. La policière a un caractère bien particulier. Elle s’intéresse de près aux tueurs en série et à leur psyschologie. Ce n’est pas un personnage auquel j’ai réussi à m’attacher. Elle préfère risquer sa vie plutôt que de préserver sa vie de famille. Même si elle pense régulièrement à ses deux filles, elle ne les voit que très peu et passe son temps à enquêter. Il y a un mystère autour d’elle à élucider et bien évidemment, je suppose qu’il faudrait lire les tomes suivants pour comprendre son personnage.

Sentiment mitigé

L’histoire en elle-même ne m’a pas spécialement plu. Jusqu’ici je n’avais jamais été déçue par un roman de Franck Thilliez. Mais j’ai trouvé celui-ci trop macabre, trop morbide. L’auteur a fait des recherches approfondies sur le métier de taxidermiste et ses potentielles dérives. Ce loisirs fait vraiment froid dans le dos surtout lorsqu’on le situe dans le contexte du roman. Au delà de l’aspect plutôt gore de ce roman, je n’ai pas trouvé l’enquête très aboutie lorsqu’on a déjà lu d’autres romans de l’auteur. Je n’ai pas été happée par l’histoire comme j’ai pu l’être avec ses autres romans. Mais la chambre des morts est seulement son deuxième roman et ceci explique sûrement cela. Tout comme pour Giebel, je pense que c’est un auteur qui a su se bonifier avec le temps.

C’est un des premiers romans de l’auteur et ça se ressent. Ca n’en fait pas pour autant un mauvais roman, mais ce n’est pas le meilleur de l’auteur. Cependant, je conseille de commencer par celui-ci si vous souhaitez découvrir le personnage de ucie Hennebelle plus en profondeur.

Note : 3.5 sur 5.

Mes challenges

Cette lecture m’a permis de valider la catégorie 5 du challenge saisonnier. Titre avec le mot « mort ».

Elle m’a également permis de valider la 28 du challenge annuel. Titre avec une pièce de la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

2 commentaires
  1. […] Lire l’article complet […]

  2. PHILIPPE D dit

    J’ai lu 4-5 Thilliez, mais pas celui-ci. Il est peut-être dans ma PAL, car j’en ai encore 2-3 qui m’attendent…

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More