Le chuchoteur _ Donata Carrisi

1 23

Résumé

Cinq petites filles ont disparu.

Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière.

Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.

Depuis le début de l’enquête, le criminologue Goran Gavila et son équipe ont l’impression d’être manipulés. Chaque découverte macabre, les oriente vers un assassin différent.

Lorsqu’ils découvrent un sixième bras, appartenant à une victime inconnue, ils appellent en renfort Mila Vasquez, experte en affaires d’enlèvement.

Dans le huis clos d’un appartement, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire…

Mon ressenti

Une enquête

Alors que ce roman est encensé par beaucoup de lecteurs, j’ai encore une fois été déçue par cet auteur. Pourtant le sujet d’origine était intéressant.

Cinq fillettes ont disparu. Six bras gauches sont retrouvés dans une fosse. Cinq bras connus, un inconnu. Une autre petite fille a été kidnappée et elle est peut-être encore en vie. C’est ce que pense le criminologue Goran Gavila. s dans une fosse. Cinq bras connus, un inconnu. Une autre petite fille a été kidnappée et elle est peut-être encore en vie. Mais personne n’a déclaré sa disparition. Il va faire appel à Mila Vasquez, spécialiste en enlèvement.

Petit à petit, les corps des fillettes sont retrouvées. Et peu à peu, les enquêteurs comprennent que le tueur leur envoie un message. Le lieu où il abandonne les corps n’est pas anodin. Chaque lieu est relié à d’autres crimes, commis par d’autres personnes que le tueur dénonce alors. On se retrouve donc avec ce kidnappeur/tueur d’enfants, et plusieurs autres meurtriers. Rien ne semble les relier entre eux, hormis ce « chuchoteur ».

Le chuchoteur

En criminologie, il faut savoir que le chuchoteur est celui qui donne l’ordre à une personne manipulable de commettre un méfait sans se mouiller lui-même. C’est souvent l’oeuvre de gourous de secte qui parviennent à convaincre nombre de leur disciple de se tuer, par exemple. Il existe aussi le chuchoteur psychologique. Cette voix, ou ce personnage issu de l’imagination d’une personnage ayant de graves troubles psychiques. Le sujet du chuchoteur est donc intéressant, tant au niveau psychologique qu’au niveau pénal, car il est alors difficile de prouver et condamner le chuchoteur à moins d’avoir des preuves irréfutables quant à sa responsabilité.

Déception

Ici, chaque criminel évoqué est relié au chuchoteur car c’est lui qui leur intime de commettre des crimes, auxquels il assiste. Et même si le sujet aurait pu être intéressant, j’ai trouvé que le roman partait dans tous les sens. Trop de meurtres, trop de personnages, trop d’histoires parallèles, notamment avec Mila Vasquez dont on découvre peu à peu le passé et qui prend de plus en plus de place au fil du roman.

Une des particularités de ce livre est qu’on ne sait pas où et quand se déroule l’histoire. C’est certainement volontaire de la part de l’auteur, bien évidemment Mais cela donne cette sensation désagréable que cette histoire pourrait arriver n’importe où, n’importe quand. Par conséquent, ce manque de repères spatio-temporels rend le récit assez brouillon et confus.

Enfin, la crédibilité est vraiment très faible. Je sais pertinemment que les thrillers sont rarement crédibles, mais tout de même. J’ai vraiment eu le sentiment que l’auteur ne souhaitait pas s’attarder sur l’enquête, mais seulement sur le côté angoisse psychologique. De ce fait, les enquêteurs ne rencontrent aucun obstacle. Ils obtiennent tous les renseignements qu’ils souhaitent facilement, et semble-t-il rapidement. Les relevés téléphoniques, les tests ADN, les résultats des équipes scientifiques sur place. Et pourtant, malgré tout, ils n’arrivent pas à mettre la main sur le meurtrier.

C’est donc vraiment un bilan très mitigé. Ce récit a eu tellement de succès qu’il y a trois autres romans qui suivent, avec Mila Vasquez en personnage principal. Je ne pense pas les lire, ayant déjà été deux fois déçue par la lecture de Donato Carrisi.

Note : 2.5 sur 5.

Mes challenges

Cette lecture m’a permis de valider la catégorie 34 du challenge annuel. Lire un livre choisi par Linda dans ma bibliothèque.

J’ai également validé la catégorie 7 du challenge mensuel. Livre dont la couverture est une photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

1 commentaire
  1. PHILIPPE D dit

    J’ai lu la trilogie (puis un 4e tome s’est ajouté), mais je dois dire que j’ai tout oublié.
    Il m’arrive souvent d’être déçu par des bouquins encensés par la critique. Je suis souvent en marge de la société livresque !
    Mais c’est vrai que, dans les thrillers, la crédibilité laisse souvent à désirer. On a souvent affaire à des super héros parfois immortels !
    Si je me souviens bien, je n’ai pas tout compris dans cette trilogie, ce qui m’arrive aussi parfois dans les thrillers.
    Bonne fin de semaine.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More