Les embrouillaminis _ Pierre Raufast

1 8

Résumé

Les embrouillaminis

L’auteur de ce roman est né sous le signe de la Balance : il est incapable de choisir sa confiture au petit-déjeuner ni même le destin des héros de ses romans. Est-ce que Lorenzo part au Mexique rejoindre une équipe d’effaroucheurs, disciples des dieux aztèques ? Ou alors, est-ce que Lorenzo reste dans la vallée de Chantebrie et devient cambrioleur par amour ?

José-Luis Borges parle d’une bibliothèque infinie dans laquelle se trouveraient toutes les histoires du monde. L’auteur de ce roman remercie l’écrivain argentin pour l’avoir invité dans ce lieu où l’indécision est heureuse.

Mon ressenti

Les embrouillaminis est un roman on ne peut plus original. C’est un livre qui s’adapte à son lecteur, à son humeur et ses envies. C’est un livre dont vous êtes le héros et dont vous choisissez la suite parmi différentes options. Parfois, l’auteur choisit pour vous ou vous laisse croire qu’il vous laisse choisir. Mais c’est en grande majorité le lecteur qui décide de ce qui adviendra de son héros. Ainsi, le roman commence par un premier choix. Faisait-il beau ou pleuvait-il le jour où les nouveaux voisins ont emménagé ? En fonction de votre réponse, l’histoire sera différente. Là réside toute l’originalité de ce roman.

Heureusement, car l’histoire en elle-même ne m’a pas spécialement emportée. Pour ma part, mon personnage a décidé de prendre sa vie en main, est parti au Mexique devenir effaroucheur dans un aéroport. Mais son destin aurait pu etre tout autre. C’est un embrouillamini de choix qui s’offre à nous. L’auteur s’interroge sur nos choix. Si nos choix avaient été différents, notre vie actuelle serait-elle différente ou bien le destin aurait-il été le même ? Car malgré les différents choix qui s’offrent à notre héros, son chemin semble toujours le mener, à terme, au même endroit. Malgré un embrouillamini bien choisi, l’auteur mène son lecteur là où il le voulait.

Alors oui, la prouesse est impressionnante ! ll ne doit pas être évident d’imbriquer différents chapitres dans des ordres différents, d’imaginer divers destins pour son personnage … (Mention spéciale aux chapitres 16 et 58 ainsi qu’à celui qui fait référence à un de ses romans précédents). Mais je me répète, l’histoire de notre héros ne m’a pas transportée des masses. Et pourtant, j’adore Pierre Raufast, son imagination débordante et son talent de conteur. Mais celui-ci n’est sûrement pas mon préféré.

Photo du livre Les embrouillaminis de Pierre Raufast

Un roman original dans sa construction mais qui reste assez banal dans son histoire. Comme j’aime beaucoup cet auteur, je continuerai à le lire et à me procurer ses prochains romans mais je vous conseille vraiment La fractale des raviolis ou encore La variante chilienne pour commencer.

Note : 3.5 sur 5.

Mes challenges

Cette lecture m’a permis de valider la catégorie 55 du challenge annuel. Livre dont chaque chapitre commence par le mot “chapitre”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

1 commentaire
  1. PHILIPPE D dit

    Une façon originale de raconter une (ou plusieurs) histoires et un roman, sans nul doute, très difficile à écrire. Je salue au moins le travail même si l’histoire est banale.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More