Les anges des terres sauvages

0 11

Résumé

Le XVIIIème siècle s’achève, bientôt la Révolution secoue l’histoire et son souffle réveille la meute des hommes malfaisants. Gabriel d’Aymar, lui, bouscule son destin, les horizons lointains l’appellent, irrésistiblement. Il court derrière le bonheur, le rattrape, il s’enfuit, qu’importe ! Mathilde l’obsède, Angèle l’envoûte, ce sont elles, ses héroïnes. Les anges des terres sauvages. En dépit des trahisons, il ne cesse jamais de lutter. Dans les Caraïbes, en Amérique, dans le grand Nord, Gabriel combattra, des hommes, des loups, il aimera passionnément deux femmes, n’aura qu’un seul ami et beaucoup d’ennemis.

Mon ressenti

Les anges des terres sauvages est un roman que Xavier Badefort m’a gracieusement envoyé l’année dernière. J’ai enfin trouvé le temps de le lire. Cela faisait un moment que je voulais le sortir, mais perdue entre mes nombreux challenges je n’y arrivais jamais. Le mois d’août signant la fin du challenge annuel, j’ai enfin pu remédier à cela. Et c’est avec délectation que je me suis plongée dans les aventures de Gabriel.

Dans Les anges des terres sauvages le lecteur suit Gabriel durant deux périodes distinctes, séparées d’une dizaine d’années. La première se déroule en 1783, Gabriel sort tout juste de l’adolescence et rêve d’aventure et de « parcourir les mers, les océans, aller à la rencontre des peuples indiens et des civilisations perdues » alors qu’il est destiné à devenir un simple officier de justice, comme son père. Durant son voyage, il fera la connaissance des trois personnes les plus importantes de sa vie. Mathilde, Baptiste et Angèle.

La deuxième partie se passe une dizaine d’années plus tard. Gabriel est alors marié et père de famille. Sa femme Mathilde vient d’être mordue par un loup enragé et vit ses derniers instants. Elle profite de ses derniers jours pour distribuer un tract féministe qui appelle les femmes à se battre pour leurs droits. Malgré les ennemis qui se dressent devant lui, Gabriel fera tout pour lutter en l’honneur de son épouse.

C’est un récit époustouflant que nous livre ici Xavier Badefort. Un texte très riche et élaboré, une plume fine et délicate. C’est un régal pour les yeux et pour notre imagination. J’ai vraiment aimé cette manière que l’auteur a de nous faire comprendre certains pans du présent en revenant dans le passé. Evidemment, l’auteur, en tant que professeur d’Histoire, connait bien son sujet et nous partage aussi quelques courant de pensées philosophiques de l’époque tels que l’abolition de l’esclavage, la Révolution et la lutte des classes sociales. Je me suis vraiment régalée durant cette lecture et il me tarde de découvrir la suite des aventures de Gabriel.

Je n’ai pas pu m’empêcher de faire le parallèle avec les aventures d’un autre Gabriel dans Le loup des Cordeliers. Le combat féministe, la période révolutionnaire, le côté aventurier et romanesque. Deux romans que je conseille à quiconque a envie de se dépayser et de passer un agréable moment de lecture.

Note : 5 sur 5.

Vous pouvez retrouver le compte instagram de l’auteur ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More