Une apparition _ Sophie Fontanel

1 12
Une apparition de Sophie Fontanel. Couverture avec une photo des cheveux blancs de l'autrice.

Résumé

Une apparition

Et si tout ce qu’on racontait sur les cheveux blancs était faux ? Et si ces monceaux de teinture, sur des millions de chevelures, aux quatre coins de la planète, cachaient en fait une beauté supplémentaire que les femmes pourraient prendre avec le temps, beauté immense qui les sauverait de bien des angoisses, de bien de servitudes ?

C’est en partant de cette intuition que Sophie Fontanel, un soir d’été, décide d’arrêter les colorations et de regarder pousser ses cheveux blancs. Comme elle est écrivain, elle en fait un livre, sorte de journal romancé de ce qu’elle n’hésite pas à appeler une  » naissance « .

Les semaines, les mois passent : un panache lui vient sur la tête, à mille lieues des idées préconçues sur les ravages du temps. Elle réalise que l’âge embellit aussi les femmes et que les hommes n’ont pas pour les cheveux blancs l’aversion qu’on supposait. Elle découvre que notre société n’attendait qu’un signal, au fond, pour s’ouvrir à une splendeur inédite, d’une puissance extraordinaire.

Mon ressenti

Voilà un livre dans lequel je me suis profondément ennuyée. Sophie a décidé d’arrêter les teintures et de laisser ses cheveux blancs prendre le dessus. Au travers de cette décision, Sophie annonce un constat intéressant : les cheveux blancs seraient très mal vus par la société … chez les femmes. Mais fallait-il 200 pages pour nous parler de cette décision qui change la vie de l’autrice ?

Autant, j’ai apprécié le côté analyse sociologique, autant j’ai détesté le côté condescendant qui y était associé. C’est un roman très autocentré, très égocentrique. L’autrice avait besoin d’avoir l’approbation des autres quant à son choix de faire apparaître ses cheveux blancs. Alors, elle poste des photos sur Instagram, et même si elle obtient quelques remarques désobligeantes, elle met avant tout l’accent sur les compliments et félicitations. A quoi bon ? Faut-il vraiment se soucier du regard des autres pour se sentir belle et bien dans sa peau ? Si un homme n’est pas suffisamment intelligent pour ne pas apprécier une femme au naturel, il n’en vaut pas la peine. Je pense que Sophie Fontanel essayait de transmettre un message. Un message comme quoi vieillir n’est pas une fatalité. Mais c’est un tout autre message que j’ai ressenti.

Je ne savais pas qui est Sophie Fontanel. Avant tout journaliste de mode, elle fréquente beaucoup de beau monde. Quelques noms connus viennent se joindre à son récit : Inès de la Fressange ou Arielle Dombasle, pour ne citer qu’elles. Elle ne vit pas dans le même monde que nous et par conséquent il nous est difficile de se retrouver dans son récit. Son problème est un problème du show-biz. Je croise beaucoup de personnes qui laissent leurs cheveux blancs prendre le dessus, et ce même dès 30 ans. Pour autant, y a-t-il vraiment des personnes pour leur faire la remarque qu’elles sont folles et que personne ne voudra jamais d’elles ? Car c’est ce genre de personnes que rencontre Sophie. Des personnes viles et mesquines, jalouses sûrement, qui viennent lui dire qu’elle met un pied dans la tombe et que plus jamais elle n’aura de vie amoureuse avec ses cheveux blancs. Il faut vraiment vivre dans un diktat de la beauté pour en arriver à de telles conclusions.

Ce livre fut vraiment une déception. Heureusement qu’il était assez court. Si ça n’avait été pour valider la dernière catégorie du challenge estival, je l’aurais rapidement abandonné.

Note : 2 sur 5.

Mes challenges

J’ai donc validé la dernière catégorie du challenge estival. Titre qui contient un mot se terminant par -tion. J’ai réussi à le boucler le 20 septembre !

J’ai également validé la catégorie 41 du challenge annuel. Un livre dans lequel il y a au moins une photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

1 commentaire
  1. PHILIPPE D dit

    Je connais ce livre, mais il ne m’attire pas du tout ! Je passe tout de suite !

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More