Cavalier Vert _ Kristen Britain

0 17

Résumé

Karigan G’ladheon, jeune fille éprise d’aventure, s’enfuit après avoir été exclue de son école pour avoir défié en duel le fils d’un gouverneur de province. Elle croise alors un Cavalier Vert, l’un des légendaires messagers du roi qui lui demande dans un dernier souffle de porter un message à son souverain. Sans même prendre connaissance de la missive, elle fait le serment de la remettre en mains propres, scellant ainsi son destin, car elle est soudain magiquement investie de la mission qu’elle vient d’accepter : devenir un Cavalier Vert. Dès lors, traquée par des assassins au service d’un mystérieux sorcier, Karigan ne peut compter que sur sa fidèle monture et les mystérieux pouvoirs qu’elle va se découvrir…

Mon ressenti

Nous faisons la connaissance de Karigan alors qu’elle s’enfuit de Selium, l’école dont elle vient d’être exclue pour mauvais comportement. Elle veut rejoindre son père au plus vite. Ainsi, elle pourra lui faire part de sa vision des choses avant que l’école ne le fasse elle-même. Sur son chemin, elle tombe sur un homme tout vêtu de vert, agonisant de deux flèches dans le dos. Il lui confie une mission de la plus haute importance : porter un message au Roi, avant qu’il ne soit trop tard. Alors qu’elle lui en fait la promesse, le cavalier vert succombe à ses blessures. Elle prend alors ses affaires, sa sacoche et le message à transmettre. Elle devient malgré elle un cavalier vert et va devoir subir toutes sortes d’aventures avant de réussir à rejoindre le souverain afin de lui transmettre le message.

J’ai eu beaucoup de facilité à entrer dans cette histoire. C’est assez surprenant car il me faut généralement du temps pour m’imprégner d’un univers fantastique. On ne peut s’empêcher de s’attacher à cette jeune fille, Karigan. Elle est droite dans ses bottes et ne ferait pas de mal à une mouche, malgré tous ceux qui semblent lui vouloir du mal de par son nouveau statut. Il nous prend alors l’envie de l’aider et d’espérer qu’elle sortira indemne de toute cette aventure. Contrairement à certaines histoires un peu trop simples, Karigan ne se dépêtre pas toujours facilement de toutes les situations, même si évidemment, elle finit toujours pas s’en sortir. Ca rend le livre un peu plus réaliste. Malgré les pouvoirs qu’elle va se découvrir au fil du temps, grâce à une broche qu’on lui donnera, cela ne la rend pas invicible, bien au contraire.

Alors que j’ai beaucoup apprécié la première partie de l’histoire, j’ai commencé à m’essouffler à partir du milieu. Je pense que le roman était trop long pour moi. Habituellement, un roman de 600 pages ne me fait pas spécialement peur. Mais lorsqu’il s’agit d’un genre littéraire auquel on est peu habitué, ça peut vite devenir contraignant. Le roman aurait aisément pu être scindé en deux parties. Je lirai malgré tout, avec plaisir, la suite des aventures de cette cavalière bien singulière.

C’est donc une jolie surprise que ce roman, qui ne m’attirait guère. Lu dans le cadre du challenge annuel, je suis contente d’être sortie de ma zone de confort pour découvrir cet univers.

Note : 3.5 sur 5.

Mes challenges

Cette lecture aura validé la catégorie 94 du challenge annuel proposé sur le groupe La tête dans les livres. Lire un livre des éditions M.

Elle m’a également permis de valider la catégorie 5 du challenge mensuel. Lire un livre avec un animal en couverture.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More