La jeune fille sur la falaise

1 90

Résumé

En plein chaos sentimental, Grania Ryan quitte New York pour aller se ressourcer en Irlande, dans la ferme familiale. C’est là, au bord d’une falaise, qu’elle rencontre Aurora Lisle, une petite fille étrange qui va changer sa vie… En trouvant de vieilles lettres datant de 1914, Grania va découvrir le lien qui unit leurs deux familles depuis des années. D’une histoire d’amour impossible à Londres en temps de guerre à une relation compliquée dans le New York d’aujourd’hui, de la dévotion pour un enfant trouvé aux souvenirs oubliés d’un frère perdu, les destins des Ryan et des Lisle s’entremêlent tragiquement depuis un siècle. Mais quel est ce secret à l’origine de près de cent ans de chagrins ?

Mon avis

Grania vient de quitter New York et son compagnon pour retourner vivre sur ses terres natales, l’Irlande. Au bord de la falaise, elle se lie d’amitié avec Aurora, une petite fille attachante et mystérieuse.

Kathleen, la mère de Grania voit cette amitié naissante d’un mauvais oeil. Aurora est une descendante des Lisle. Cette famille bourgeoise semble avoir un passé houleux avec la famille de Grania, mais sa mère refuse d’en dire plus. Lorsque Grania est recrutée par le père d’Aurora pour s’occuper de cette dernière, sa mère Kathleen finit par lui donner des lettres écrites par ses ancêtres et lui raconte une partie de son histoire.

C’est l’histoire de Mary, l’arrière grand-mère de Grania qui nous est d’abord contée. Domestique au service d’une famille bourgeoise, celle-ci sera chargée de s’occuper d’Anna. Cette petite fille a été confiée au maître de maison par une de ses connaissances afin de la protéger. C’est à partir de ce moment que de nombreux drames viendront frapper cette famille et cette petite fille.

Du côté du présent, la vie de la jeune Aurora n’est pas bien gaie non plus. Orpheline d’une mère qui s’est jetée de la falaise, elle vit seule avec un père aimant mais peu présent. Et l’avenir ne lui réservera pas que de belles surprises.

L’histoire qui nous est contée ici par Lucinda Riley est assez addictive. La relation qui nait entre Mary et Anna nous donne envie de connaître l’histoire de leurs deux familles. D’autant plus que Kathleen a bien répété plusieurs fois à sa fille que la famille Lisle n’avait fait que porter préjudice à la leur. On attend donc avec impatience de savoir quel événement a fait tout basculer. Et il faut attendre un bon moment, car même si l’histoire de Mary est passionnante, il faudra attendre l’histoire de Kathleen elle-même pour comprendre son aversion envers la famille Lisle.

Même si j’ai globalement apprécié cette lecture, j’ai trouvé la fin un peu longue (les cent dernières pages). De plus, certaines situations étaient vraiment tirées par les cheveux et manquaient de crédibilité. Notamment lorsqu’une jeune enfant parvient à s’acheter seule un billet d’avion et se retrouve à l’autre bout du monde.

C’est donc une lecture agréable, mais qui aurait mérité d’être raccourcie et un peu plus crédible.

Note : 3 sur 5.

Mes challenges

Cette lecture m’a permis de valider une catégorie du challenge du mois d’aout : une couverture avec une tenue estivale.

Cela m’a également permis de valider une catégorie du challenge estival : une histoire qui parle d’une Marie.

Enfin, j’ai lu ce livre dans le cadre d’un auteur en commun, toujours sur le groupe La tête dans les livres.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

1 commentaire
  1. […] connaissais déjà Lucinda Riley avec La jeune fille sur la falaise, et j’ai le sentiment que ses romans, bien que relativement bien écrits, sont tous assez […]

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More