meta name="example" content="custom: 2022-02-06">

Dans l’ombre de Mei _ Lysiane Gardino

2 10

Résumé

Dans l’ombre de Mei

Liang, quarantenaire épanoui, était loin de se douter qu’en croisant son double féminin à la descente du métro, sa vie allait inexorablement basculer.
Cette femme croisée au détour d’une rame allait-elle faire éclater sa vie construite sur des silences et des mensonges? Cette rencontre foudroyante va faire naître mille questions chez Liang, qui ne s’en était pourtant jamais posé sur son histoire familiale ni sur ses origines. Mais apportera-t-elle autant de réponses ? N’aurait-il pas mieux valu pour lui de continuer à vivre dans l’ignorance de ce passé qui ne demandait qu’à rester enfoui plutôt qu’affronter un avenir au péril de sa vie ?
Liang remontera le fil du temps et traversera les continents pour découvrir l’histoire de Mei. Au risque d’être happé par son ombre.

Mon ressenti

Liang a toujours vécu avec ses grands-parents jusqu’au jour où ces derniers décèdent asphyxiés dans leur maison. Liang est alors adulte, en vacances à Rome. Il y fait la rencontre d’Agostina avec laquelle il vivra un amour passionnel. Elle deviendra la mère de sa fille, mais c’est lui qui en aura la garde. Tout va basculer pour lui le jour où il croise une femme lui ressemblant comme deux gouttes d’eau dans le métro. Sa soeur jumelle ? Liang va alors partir sur les traces de son père biologique, faire la rencontre d’Alexia et essayer de comprendre ce qui a poussé son père à les abandonner lui et sa soeur. Mais en cherchant trop, on s’attire des ennuis. Et il semblerait que les origines de Liang doivent être gardées secrètes. Aussi va-t-il chercher à en savoir plus, quitte à se mettre en danger, lui et sa famille.

Le début du roman est prenant et très bien écrit. L’autrice nous résume la vie de Liang en quelques chapitres jusqu’au moment où il décide de faire la connaissance de son père. Le rythme est effrené, c’est agréable à lire. En revanche, à partir de la rencontre avec son père, j’ai trouvé que le roman commençait à stagner. Il arrive beaucoup de choses à Liang et pourtant on apprend peu de choses sur sa famille pendant une bonne partie du roman. Tout bascule à la fin du roman. Le dénouement est inattendu et très bien pensé. Le rythme accélère brutalement et plonge le lecteur dans une situation surprenante, qui nous dévoile jusqu’où l’être humain est prêt à aller. Nous plongeons dans la noirceur de l’humanité.

J’ai vraiment trouvé dommage que le rythme du roman s’épuise au milieu. C’est à ce moment là que j’aurais aimé ressentir la tension qu’on peut ressentir vers la fin du roman. Ensuite, les réactions des personnages m’ont parfois laissée dubitative. Ainsi, Alexia accepte très rapidement la situation amoureuse (assez scabreuse) de Liang. Lorsque sa fille se fait enlever en Chine, la réaction de Liang me paraît si surprenante. Quel parent aurait réagi ainsi ? Et le père de Liang qui se prend d’affection pour sa voisine, qui lui saute littéralement dessus le jour même de leur rencontre. Voilà quelques détails qui font que je ne peux pas qualifier cette lecture de coup de coeur. Ca n’en reste pas moins un très bon roman, surtout pour sa fin détonnante !

Un livre qui se lit très facilement et dont la fin ne pourra que vous surprendre. Je vous le conseille si vous aimez les secrets enfouis et les histoires noires.

Note : 4 sur 5.

Merci aux @thebooktrotteuses et aux Editions des Lacs pour cette lecture !

Mes challenges

Cette lecture m’a permis de valider la catégorie 10 du challenge mensuel. Un personnage chinois.

Elle m’a également permis de valider la catégorie 72 du challenge annuel. Histoire dans laquelle on retrouve des jumeaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

2 commentaires
  1. […] Lire l’article complet […]

  2. PHILIPPE D dit

    Je n’ai jamais vu ce bouquin ! Je ne m’attarde pas trop. J’essaye de diminuer ma PAL…

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More