Ce que murmure le vent _ Amy Harmon

5 27

Résumé

New York, 2001.

Pour respecter les dernières volontés de son grand-père adoré, Anne Gallagher fait le voyage de Brooklyn jusqu’à Dromahair, un petit village du nord de l’Irlande, afin de disperser les cendres de son aïeul sur sa terre natale. Avalée par le brouillard au milieu du lac où elle lui fait ses derniers adieux, elle est victime d’une mystérieuse attaque…

Quand Anne se réveille, elle est en 1921, dans le domaine de ses ancêtres où tous semblent penser qu’elle est son arrière-grand-mère disparue lors de la sanglante Insurrection de 1915. Perdue au coeur des heures les plus sombres de l’histoire irlandaise, alors que grondent déjà la guerre civile et le chaos, la jeune femme du xxie siècle doit tout réapprendre.

Déchirée entre son désir de retrouver la vie qui était la sienne et la folle liberté que lui offre ce nouveau départ, Anne réussira-t-elle à trouver sa place ?

Mon ressenti

Anne vient de perdre son grand-père. D’origine irlandaise, ses dernières volontés étaient qu’on disperse ses cendres sur le lac qui borde sa ville natale : Dromahair. Anne s’envole donc vers le pays de ses aïeux, et alors qu’elle disperse les cendres de son défunt grand-père, le brouillard s’épaissit et elle tombe à l’eau. Lorsqu’elle se réveille, elle a fait un bond de quatre-vingt-ans en arrière. Elle est en 1921 et retrouve son grand-père tout juste agé de 5 ans. Elle ressemble tellement à son arrière-grand-mère Anna Galagher, disparue pendant l’Insurrection, que tout le monde pense qu’elle est revenue. La voilà devenir la maman de celui qui deviendra son propre grand-père et se retrouvera plongée au milieu de la guerre d’indépendance Irlandaise qui ravagea le pays.

Déception

Je l’annonce d’emblée, je me suis profondément ennuyée pendant ma lecture. J’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire. Je ne me suis attachée à aucun des personnages. Et j’ai trouvé que beaucoup d’éléments manquaient de cohérences en ce qui concernait ce voyage dans le temps. Il doit être difficile d’écrire ce genre d’histoire, car il faut penser à toutes les conséquences que peuvent avoir un événement du passé sur le futur. Le fait qu’Anne parte dans le passé et intéragisse avec ses aïeux devrait avoir plus de conséquence sur le présent. Tout ceci est abordé, mais de manière trop succinte. C’est dommage mais ce n’est pas forcément ce qui m’a le plus dérangé car nous n’étions pas dans un roman de science-fiction.

Je pense que c’est le côté trop historique qui m’a vraiment déplu. Je ne connaissais que peu de choses sur cet aspect historique de l’Irlande. J’en avais entendu parler mais sans en connaître les détails. Or, dans Ce que murmure le vent, il est nécessaire de connaître cette Histoire au risque de se retrouver rapidement perdu. Ca a été mon cas. Les événements se déroulaient devant mes yeux sans que je comprenne réellement ce qui se passait. Je pense que c’est le grand défaut du livre. A défaut d’expliquer plus amplement les événements, des notes de bas de page auraient pu être ajoutées.

Enfin, l’écriture elle-même du roman n’a pas su me transporter. Je l’ai trouvée plate, sans entrain. Hormis quelques événements politiques, il n’arrive rien, l’action est absente. Lorsque j’arrivais péniblement à la fin d’un chapitre, rien ne me donnait envie de poursuivre. Aucun élément ne me donnait envie de connaître la suite.

Voici donc une belle déception pour ma part. L’ayant lu lors d’une lecture commune organisée par les Editions Charleston sur Instagram, je crois ne pas avoir été la seule à avoir été déçue.

Note : 2 sur 5.

Mes challenges

Cette lecture m’a permis de valider la catégorie du challenge saisonnier. Un livre qui se déroule en Irlande ou en Ecosse.

Cette lecture m’a également permis de valider la catégorie 90 du challenge annuel. Lire un livre des éditions Charlestion.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

5 commentaires
  1. […] Lire l’article complet […]

  2. PHILIPPE D dit

    La couverture ne m’attire pas du tout, le résumé me plait assez, et puis, ce que tu dis de ce livre me fera l’oublier très vite !
    Bon weekend

    1. SeriaLectrice dit

      Je dois reconnaître que la couverture ne m’attirait pas non plus. Je l’ai vraiment lu car c’était une lecture commune, sinon il n’aurait jamais atterri dans ma bibliothèque.

  3. Guillaine dit

    J’ai lu également ce livre en LC avec Charleston et tout comme toi je n’ai pas adheré, j’ai trouvé ça « mou » et la fin était prévisible et pour ma part impossible, après je en suis pas adepte du fantastique.
    J’ai été déçue car tout le monde parlait de coup de cœur et franchement pour moi ça été loin d’être le cas..

    1. SeriaLectrice dit

      Merci pour ton commentaire. Je comprends tout à fait ton ressenti et suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule à avoir été déçue par ma lecture.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More