La chatte _ Colette

1 11

Résumé

Lorsque débute leur vie commune, Alain et Camille sont deux amis d’enfance que tout en apparence rapproche mais que leurs secrètes rêveries divisent.

« Mon mariage, reconnaît Alain, contente tout le monde et Camille, et il y a des moments où il me contente aussi, mais… »

Ce qu’Alain aime en Camille, c’est une beauté idéalisée faite d’immobilité et de silence. Aussi est-il déconcerté par son exubérance. Comme l’arrivée d’une saison nouvelle, la découverte de leur intime division le met à la merci d’autres rêves.

Et c’est alors que le drame se noue. La chatte Saha sera désormais pour Alain la chimère sublime qui domine sa vie et pour Camille la rivale détestée contre laquelle aucun procédé n’est trop brutal.

Mon ressenti

Voici un court roman, qu’il peut etre difficile d’apprécier si on ne prend pas le temps de l’analyser (ou d’en lire une analyse rapide). Alain est en couple avec Camille. Il n’a pas envie de quitter le cocon familial, ne veut pas des changements que veut lui imposer son épouse dans la maison familiale. Il voudrait rester un enfant, et Camille le répugne plus qu’autre chose. Alain lui préfère son ombre, il trouve son parfum trop entêtant, son cou trop court… Bref, il ne semble pas l’aimer. Surtout qu’elle est très féminine et semble aimer les plaisirs de la chair. Lui, voudrait bien retrouver son enfance et c’est au travers de Saha, sa chatte, qu’il va retrouver les plaisirs enfantins.

Contrairement à Camille, Saha est silencieuse. Elle sait se faire petite quand Alain en ressent le besoin. Il existe une telle harmonie entre les deux que la chatte se laisse mourir lorsqu’Alain est loin, dans son appartement. Il décidera alors de la prendre chez eux. Mais Camille va développer une jalousie excessive envers Saha. Au point qu’elle en viendra à essayer de la tuer.

C’est donc une relation triangulaire assez particulière, entre Alain, sa femme et sa chatte. Comme j’ai pu le lire, le triangle est également symbolisé littéralement au travers de leur appartement en forme de triangle, dont une des portes est située sur l’hypoténuse. C’est un texte assez profond mais j’ai pris plus plaisir à lire quelques analyses succintes du texte que le roman lui-même.

Je n’ai pas forcément pris beaucoup de plaisir durant ma lecture. Je trouvais les interrogations d’Alain et de Camille sur leur vie trop futiles. Et je n’ai pas trouvé l’histoire en elle-même très intéressante. Tout repose surtout sur la psychologie des personnages et sur ce que chacun d’entre eux symbolise.

Note : 3 sur 5.

La chatte était mon premier livre de Colette. J’ai beaucoup entendu parler de Sido, que je lirai certainement dans l’année.

Quel autre roman ou nouvelle me conseilleriez-vous ?

Mes challenges

Cette lecture m’a permis de valider la catégorie 7 du challenge estival. Un animal de compagnie en couverture.

Elle m’a également permis de valider la catégorie 3 du challenge mensuel. Un auteur dont le nom ou prénom commence par S (Sidonie)

Enfin, j’ai validé la catégorie 7 du challenge annuel. Auteur sans prénom sur la couverture.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

1 commentaire
  1. PHILIPPE D dit

    J’ai écouté un extrait d’un livre de Colette lors d’une soirée littéraire et ça ne m’a pas du tout donné envie de la découvrir. J’ai trouvé ça sans intérêt.
    Bon dimanche.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More