Vert Samba _ Charles Aubert

0 34
vert samba

Résumé

Vert Samba

Mettez-vous au vert Le cadavre d’un ostréiculteur est retrouvé près d’un étang. Puis un second. Coïncidence mystérieuse : les deux ont le même tatouage sur le bras.

Il n’en fallait pas plus pour relancer Lizzie et Niels. Accompagné de Vieux Bob et du capitaine Malkovitch, le couple va tenter de mettre la lumière sur cette affaire sordide.

Une enquête qui les conduira sur les traces d’un vieux groupe de rock local dont les membres semblent appartenir à l’extrême droite locale.

Mon ressenti

De nouveaux meurtres

Vert Samba est le troisième roman de Charles Aubert. J’avais fortement apprécié ses deux premiers livres, Bleu Calypso et Rouge Tango. Dans chacun de ses romans, nous suivons Niels qui a tout laissé tomber pour aller fabriquer des leurres dans le sud de la France. Il y a fait la rencontre de Vieux Bob et de sa fille Lizzie, dont il est tombé amoureux. Il y a aussi Malik et le gendarme Malkovitch. Et depuis peu il y a également Paddie, le père de Niels qui a fait son apparition lors du tome précédent. Un père haut en couleurs ! Niels n’a pas de chance, alors qu’il cherchait le calme de la nature, on peut dire qu’il lui en arrive, des aventures ! Tous les ans, de nouveaux cadavres font leur apparition, et il se retrouve mêlé bien malgré lui à l’enquête qui s’en suit. Enfin, il le cherche un peu 🙂

Cette fois ci, ce sont deux cadavres d’ostréiculteurs qui sont retrouvés. Leur point commun ? Un tatouage sur l’avant bras. Le tatouage d’un vieux groupe de musique dont les opinions politiques penchaient drastiquement vers la droite. En terme d’enquête, c’est clairement le roman que j’ai préféré parmi les trois. Nous avons le droit à une réelle enquête, on sent clairement que l’auteur a pris du gallon. Charles Aubert est comme le vin, il se bonifie.

Un personnage plus sombre

En revanche, concernant le fond de l’histoire à propos de Niels, je dois reconnaître que je suis partagée. Nous découvrons un personnage plus sombre que lors des deux opus précédents, même si ça commençait à se ressentir dans Rouge Tango. Un personnage qui nous cache une partie de son enfance. Son histoire avec Lizzie prend plus de place et Niels semble être devenu un handicapé sentimental. Cela lui gâche la vie et comme Niels est un personnage auquel je me suis attachée, cela m’attriste de le voir ainsi.

Contrairement à Rouge Tango, je n’ai pas retrouvé toutes les pointes d’humour que j’avais tant appréciées dans le tome précédent. L’écriture est par contre toujours aussi bien maîtrisée, avec des haikus qui ouvrent chaque chapitre et des passages très poétique. Je pense notamment à un chapitre entier consacré au rituel du thé.

vert samba

Si vous avez aimé les deux titres précédents, vous aimerez celui-ci sans nul doute. Malgré un Niels plus torturé qu’au début, il n’en reste pas moins un personnage auquel on s’attache.

Note : 4 sur 5.

Cette lecture a été faite dans le cadre d’un Booktrotter. Sur instagram, 10 personnes sont tirées au sort pour lire un livre qui voyagera. Chacun mettra un petit mot à l’attention de l’auteur qui récupèrera son livre à la fin du voyage.

Connaissez-vous ce concept ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More