Challenge,  Livres lus,  Service Presse

Doucement renaît le jour

doucement renaît le jour

Résumé

Doucement renaît le jour

Connie, jeune femme au caractère bien trempé, a réalisé son rêve de devenir fleuriste et gère sa boutique d’une main de maître. Mais le jour où elle découvre une ancienne photo d’elle à côté d’un petit garçon, toutes ses certitudes s’effondrent. Qui est cet enfant ? Acculé, son père lui avoue qu’il s’agit de Mat, son petit frère. Victime d’un accident à l’âge de deux ans, il est resté tétraplégique et communique peu avec le monde extérieur. Connie l’a effacé de sa mémoire. Emportée par son désir de connaître son frère et de rattraper le temps perdu, elle oublie alors une question essentielle: pourquoi ses parents ont-ils préféré lui cacher l’existence de Mat pendant si longtemps ? Elle ignore encore ce qu’il en coûte de remuer le passé…

Mon ressenti

Le handicap

Dans Doucement renaît le jour, nous faisons connaissance avec Connie, fleuriste. Suite à une balade en forêt durant laquelle elle évite de peu un accident avec un vététiste, Connie a comme l’impression qu’elle a déjà vécu une situation similaire. Elle va alors en parler à son père et chercher des réponses dans de vieilles photos de famille. Elle y découvre alors un cliché d’elle et d’un petit garçon qu’elle ne connait pas. Intriguée, elle le montre à son père qui lui avoue l’existence de son petit frère, tétraplégique depuis une vingtaine d’années suite à un accident.

Elle va alors faire la connaissance de Mat dont elle ne se souvient pas. Elle l’a pourtant connu avant son accident, mais traumatisée par l’accident, ses parents ont pris la décision de ne plus lui en parler et petit à petit elle a effacé le petit garçon de sa mémoire. Connie va alors découvrir son frère et tout ce qui tourne autour de son handicap. Les difficultés pour communiquer, pour se déplacer. Les problèmes de santé liés à son handicap, qui font de lui un être plus sensible aux maladies puisque son corps ne peut plus réguler correctement sa température et ses poumons fonctionnant moins bien. On comprend alors que la tétraplégie ne s’arrête pas qu’à un handicap empêchant seulement de marcher, c’est un handicap très lourd qui entraîne un dysfonctionnement quasi général du corps.

J’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteure aborde le problème du handicap, avec un regard optimiste et bienveillant. Ainsi, grâce à Connie, son frère va aller voir la mer, participer à une course en joelette, obtenir un fauteuil plus perfectionné lui permettant de se déplacer plus aisément.

Secret de famille

Au travers de cette histoire, nous sommes face à un énorme secret familial qui tourne autour de l’accident de Mat. Comment ce dernier est-il tombé ? Que faisait-il si proche de ce trou ? Qui est responsable ?

Tout au long du roman, nous découvrons le caractère dépressif de la mère de Connie, qui n’a jamais réussi à se reveler de sa dépression post-partum et qui a fini par laisser son mari porter toute sa famille sur ses épaules. Dépressive depuis la naissance de son fils, son accident n’a fait qu’aggraver la situation. Mais serait-elle responsable de cet accident ? Sa dépression l’aurait-elle poussée au pire ? C’est ce que va chercher à comprendre Connie. L’auteure aborde très bien la dépression de la mère de Connie. On ressent son mal-être, sa tristesse. C’est décrit avec réalisme et pudeur sans jugement.

L’alternance entre passé et présent permet au lecteur de reconstituer de manière progressive l’histoire familiale. Depuis que Connie a découvert qu’elle avait un frère, elle a des flashbacks sur sa vie passée. Nous découvrons alors sa relation avec son frère, sa mère qui ne s’en sortait pas avec un garçon non désiré au tempérament bien trempé. Mais alors qu’on pense comprendre ce qui s’est passé, l’auteure nous réserve quelques surprises et la fin est assez inattendue.

Une romance

En parallèle de sa relation avec son frère, Connie noue des liens avec David. Evidemment, David est beau, intelligent et sensible. Evidemment David aura la patience de supporter le caractère instable de Connie (elle ne sait pas ce qu’elle veut sentimentalement). Et c’est sûrement ce que je regrette le plus dans cette lecture, même si ce n’est pas le sujet principal du roman. On comprend bien évidemment dès le début comment va se dérouler cette romance naissante, avec ses hauts et ses bas. Je ne la trouvais pas forcément utile et j’aurais apprécié que pour une fois on mette les affaires de coeur de côté.

C’est une belle lecture que nous offre ici Delphine Giraud. Une lecture pleine d’espoir, d’optimisme et de tolérance. Merci à NetGalley et aux éditions Fleuve pour cette lecture.

Note : 3.5 sur 5.

Mes challenges

Cette lecture m’a permis de valider la dernère catégorie du challenge hivernal. Livre dont la 4ème parle d’un événement triste.

Elle m’a également permis de valider la catégorie 59 du challenge annuel. Lire un livre édité le même mois que le mois de lecture.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *