Challenge,  Livres lus,  Service Presse

La remplaçante _ Michelle Frances

la remplaçante

Résumé

La remplaçante

Productrice à succès, Carrie a un job on ne peut plus stressant. Et les responsabilités qui vont avec. Elle et son mari Adrian, scénariste en vogue, avaient décidé qu’ils ne voulaient pas d’enfants. Or, à 42 ans, Carrie est enceinte.

Elle est aux anges, mais cela semble contrarier Adrian, accaparé par l’écriture d’une nouvelle série. Et, dans cet univers hautement compétitif qu’est la télévision, Carrie regarde avec inquiétude son congé maternité approcher.

Emma est recrutée pour remplacer Carrie pendant son absence. Vive, talentueuse et… ambitieuse, la jeune femme se rend bien vite indispensable. Surtout aux yeux d’Adrian.

Carrie commence alors à douter. Pourquoi son mari passe-t-il de plus en plus de temps avec elle dans leur maison de campagne ? Emma a-t-elle une idée derrière la tête ? Veut-elle prendre la place de Carrie ? Ou plus encore ?

Mon ressenti

Un thriller psychologique

Carrie et Adrian sont mariés depuis une quinzaine d’années lorsqu’elle tombe accidentellement enceinte. Un bébé n’a jamais été au programme de leur vie de couple, mais à la quarantaine passée, Carrie sait que c’est son unique chance de connaître la maternité. Et ce petit être qui grandit en elle occupe déjà une place dans son coeur. Adrian accueille cette nouvelle sans enthousiasme, plus préoccupé par sa carrière que par sa vie de famille.

Carrie est productrices de séries télévisées à succès auprès de son époux, scénariste. Liz, leur patronne, souhaite que Carrie soit remplacée pendant son congé maternité. Emma est alors recrutée. Et c’est à partir de ce moment que le cauchemar va commencer. Qui est cette femme qui semble vouloir suivre la voie de Carrie, qui semble vouloir lui ressembler à tout prix. Et Adrian, père absent et désintéressé par son enfant, semble beaucoup apprécier cette jeune femme nouvellement arrivée.

Scénario plutôt classique au premier abord, les rebondissements ne vont cesser de s’enchaîner à partir du milieu du livre. L’ambiance est tendue, angoissante. On se demande sans cesse qui est cette femme, Emma, et ce qu’elle veut. Que cherche-t-elle à prouver ? Pourquoi semble-t-elle à la fois obnubilée par Carrie et obsédée par Adrian ? Le suspens est très présent et les infos distillées au fur et à mesure de l’histoire contribuent à l’angoisse qui va crescendo.

Des personnages bien travaillés

Les trois personnages sont vraiment différents avec des caractères uniques, bien travaillés par l’auteure.

Adrian est un homme égoïste, qui ne pense qu’à sa carrière et on apprendra au fur et à mesure de notre lecture qu’il est prêt à tout pour rester sur le devant de la scène. Vraiment prêt à tout, même au pire. Fourbe et malhonnête, il est difficile de s’attacher à lui tant il semble mépriser sa femme lorsque celle-ci tombe enceinte et décide de garder son enfant. Lorsque le bébé nait, il a le sentiment que ce petit être n’est là que pour faire du bruit et accaparer sa femme. Cet enfant semble lui gâcher la vie.

Carrie, quant à elle, est un personnage très attachant. Elle avait d’abord décidé avec son mari de ne pas fonder de famille. Un enfant aurait été un obstacle à sa vie professionnelle. Lorsque son enfant naît, elle ressent un véritable attachement et se retrouve torturée entre l’envie de reprendre le travail et s’occuper de son enfant. Quand Emma, compétente et talentueuse, semble vouloir prendre sa place, il est difficile de ne pas ressentir de l’empathie et de la compassion pour ce personnage.

Enfin, le personnage d’Emma est très énigmatique. Certains passages lui sont consacrés et on apprend que sa vie n’a pas toujours été rose. Mise en pension dès l’âge de 7 ans, elle se sentira toujours rabaissée par ses parents. Ils attendent d’elle qu’elle fasse un vrai métier, et la télévision n’est pas assez bien à leurs yeux. Ils ne sont jamais satisfaits par les choix de leur fille. Son enfance est particulièrement importante pour comprendre ce personnage qui peut s’avérer attachant. L’auteur a vraiment su semer le trouble concernant ce personnage central . Cela contribue à rendre l’atmosphère lourde et oppressante.

Un milieu professionnel bien décrit

Il est important de préciser que Michelle Frances est elle-même scénariste de séries télévisées. Nul doute que son expérience lui a permis de décrire avec précision ce milieu si particulier. L’auteure nous offre une description très réaliste de la manière dont sont conçues les émissions télévisées. On y découvre sans surprise un univers où la concurrence est rude et sans pitié. Monde de compétition, il faut user de ruse et de prouesses pour se faire remarquer, quitte à « éliminer » ses adversaires.

Note : 4 sur 5.

Mes challenges

Cette lecture m’a permis de valider la catégorie « un titre dans lequel il y a le nom d’une profession » du challenge annuel.

Merci à Netgalley et aux éditions l’Archipel pour cette lecture.

One Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *