Challenge,  Livres lus

Zeladonia : intégrale J-K Gras

Résumé

Emma, jeune femme en quête de ses origines, ne s’attend pas à affronter son destin lorsqu’un millionnaire lui propose un poste de dame d’entretien dans son étrange manoir. Ce dernier, gardien d’un extraordinaire secret depuis plusieurs décennies, l’emmènera malgré elle dans un autre monde : Zéladonia. Là, elle devra apprendre à survivre dans une forêt mystique aux mille créatures surnaturelles, entourée de quatre royaumes humains en proie à la guerre. Accompagnée de Luen, un homme sombre et mystérieux, et de Zara, une Bénie à la grâce féline, Emma découvrira à ses dépens qu’il n’est pas aisé de contrôler la magie ancestrale. Et encore moins ses sentiments… Malgré ses blessures, choisira-t-elle d’affronter son destin pour sauver ce monde ? Et si, Emma n’était pas réellement l’Élue tant attendue ? Et si, encore une fois, les Bénis se trompaient ? Et si, elle échouait ?

Mon avis

Nous suivons donc l’histoire d’Emma, recrutée en tant que gouvernante par un milliardaire marseillais, Nathanaël. Ce qu’elle ignore alors c’est que cet homme d’environ soixante-dix ans cache un lourd secret. Il connait l’existence d’un autre monde, dans lequel il a vécu une dizaine d’années avant de revenir sur notre Terre. Depuis, il n’a eu de cesse de chercher à y retourner et est devenu un homme aigri et désagréable.

Nathanaël cache son secret dans son bureau, pièce interdite à Emma. mais celle-ci ne résistera pas à l’envie d’y entrer lorsque son patron oubliera par mégarde d’en fermer la porte. Elle y découvrira l’abud, porte qui permet de franchir la frontière entre ces deux mondes. Elle en aura une vision en voulant ramasser les débris de verre encore humides que son supérieur avait cassé le matin même. Il comprend alors que pour passer de l’autre côté, il faut être en contact avec de l’eau. C’est ainsi qu’Emma et lui vont se retrouver à Zéladonia.

Elle y rencontrera des créatures incroyables : des bénis, des êtres en communion avec la nature et la forêt. Mais aussi d’autres humains, comme elle, qui s’efforcent de vivre en harmonie avec les différents peuples de ce monde différent. Seulement depuis une cinquantaine d’années la paix est menacée et les différents peuples sont proches d’entrer en guerre.

En arrivant dans Zéladonia, les bénis sont persuadés qu’Emma est l’élue annoncée par une prophétie et elle se retrouvera à survivre dans ce monde accompagnée par Luen, un homme étrange et Zara, une bénie. Son objectif : ramener la paix entre les différents peuples de Zéladonia.

C’est avec grande difficulté que j’ai avancé dans la lecture de cette intégrale. Ma lecture fut laborieuse. Certains chapitres s’enchaînent facilement et rapidement alors que d’autres sont lourds et longs.

La politique des différents peuples de Zéladonia est difficile à suivre. J’ai eu beaucoup de mal à comprendre ce qui les opposaient. Il y a également trop de personnages différents et les dialogues entre les différents protagonistes sont bien souvent pauvres.

Emma ne cesse de voyager, est souvent fatiguée, rencontre des ennemis. Au final, l’histoire se répète sans cesse.

Ce n’est qu’au dernier tome que j’ai vraiment pu apprécier cette lecture. On sent que la plume de l’auteure s’est améliorée, qu’elle a mûri. Ses personnages aussi. Dans ce dernier tome, Luen a perdu la mémoire et refait sa vie. L’auteure a bien su transcrire les sentiments ambivalents qu’il pouvait ressentir. C’est vraiment une partie de l’histoire que j’ai apprécié, bien plus que l’histoire en elle-même.

Je pense sincèrement que ce genre littéraire n’est pas fait pour moi. J’ai besoin d’un univers plus terre à terre. Les avis sont globalement excellents, il faut donc laisser sa chance à ce livre et à cette auteure et ne pas s’arrêter à mon avis qui n’est sûrement pas celui de la majorité des lecteurs.

Mes challenges

Cette lecture m’a uniquement servie à valider la catégorie 95 du challenge annuel que je cherche à compléter au maximum avant le 31 août (je l’ai terminée le 29 août) : lire une intégrale. Malheureusement, bien souvent, les intégrales sont dans un genre littéraire qui ne me convient pas, j’ai dû sortir de de ma zone de confort pour la lire.

A ce jour, j’ai donc validé 94% du challenge annuel.

J’ai reçu cet ebook dans mon abonnement Boobox.

One Comment

  • Halion

    La fantasy est un genre difficile à aborder. Comme tu le dis, ça nécessite d’apprendre les règles d’un nouveau monde, ce qui est un exercice un peu lourd, même pour un passionné. Pour quelqu’un qui préfère les histoires terres à terre, ça l’est encore plus.
    C’est déjà chouette que tu sois sortie de ta zone de confort ! 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *