Mort sur le Nil

Résumé

Un soir, Hercule Poirot dîne dans un restaurant londonien. Sa table jouxte celle d’un jeune couple apparemment très épris, Jackie de Bellefort et Simon Doyle. Quelques semaines plus tard, à l’occasion d’une croisière sur le Nil, le grand détective a la surprise de retrouver Simon Doyle marié à Linett Ridgeway. S’apercevant que Jackie s’ingénie à croiser le chemin du jeune couple, Hercule Poirot sent la tragédie venir à grand pas et il a peur…

Mon avis

Nous voilà plongés au coeur d’un huis clos passionnant. Linnet Ridgeway et son mari Simon Doyle sont poursuivis par Jackie, l’ex fiancée de ce dernier et anciennement amie avec la mariée. Se remettant difficilement de sa rupture, elle a décidé de suivre le couple à la trace. Elle n’hésite pas, pour cela, à mettre toutes ses économies pour les suivre en Egypte, dans une croisière sur le Nil.

Agatha Christie prend son temps pour planter le décor et présenter les différents protagonistes de l’enquête que nous poursuivrons au travers du talentueux Hercule Poirot. Il faut bien attendre le milieu du livre avant que le meurtre tant attendu ait lieu.

Et c’est avec talent qu’elle nous mène en bateau (c’est le cas de le dire, on est sur Nil tout de même !) du début à la fin !

J’ai été complètement manipulée. J’ai d’abord pensé qu’il serait simple de trouver le meurtrier, mais ça me semblait trop évident. Et c’est bien là qu’elle arrive à bluffer ses lecteurs ! Difficile de dire ce qu’on pense de cette enquête sans trop en dévoiler, je fais donc le choix pour ceux qui ont déjà lu, ou pour les plus curieux, de donner mon impression en balise spoil, il vous suffit de cliquer dessus pour en dévoiler le contenu.

Dès le début du livre, il semblait trop évident que Jacqueline allait s’en prendre à Linnet ou Simon. Tellement évident, que j’ai pendant longtemps pensé que la victime serait sûrement un autre personnage.

Puis, lorsque Simon se fait tirer dessus, qu’il est surveillé par le Dr Bessner dans sa cabine et qu’on administre des somnifères à Jackie, tout laisse à croire qu’ils sont innocents dans le meurtre de Linnet qui a lieu la même nuit.

Et même si on a du mal à comprendre quel pourrait être le mobile des autres personnages, on persiste à penser que ces deux-là sont innocents. Comment pourraient-ils être coupables ? L’un est gravement blessé et l’autre étaient sous somnifère ?

Si j’avais lu plus d’Agatha Christie (le dernier remonte tout de même au collège : le crime de l’Orient Express), j’aurais peut-être pu voir qu’elle jouait avec nous. Mais ici, je me suis totalement laissée berner ! Et alors, le stratagème du ou de la meurtrier.e m’a tout simplement coupé le souffle même si je l’ai trouvé un tiré par les cheveux.

Imaginer que Jackie ait tiré dans le vide, que Simon ait profité que les personnes aient quitté la salle chercher des secours pour aller tuer sa femme en quelques minutes seulement, ait eu le temps de revenir à sa place et de se tirer cette fois-ci une vraie balle dans la jambe est un peu surréaliste et il peut sembler étonnant que personne n’ait rien vu !

Une chose est certaine, je vais sans aucune doute lire ses autres enquêtes ! Ce n’est pas pour rien qu’on la surnomme la reine du Crime !

Note : 4.5 sur 5.

Mes challenges

Ce livre est le dernier livre que j’aurais lu pour le challenge annuel 2019-2020 qui se terminait le 31 août. Je l’ai fini à 23h56 exactement, et il m’a permis de valider la catégorie « lire un livre adapté au cinéma en 2020 ».

J’aurai réussi en une année à valider 96% du challenge annuel. Les 4 catégories manquantes étaient trop complexes pour moi (je pense à l’uchronie ou au manga qui ne me tentaient pas du tout).

C’est avec grand plaisir que je commence désormais le nouveau challenge annuel, avec des nouvelles catégories et donc, de nouvelles lectures ! Un grand merci à Linda, l’administratrice du groupe La tête dans les livres, sur Facebook, pour toutes ses idées loufoques !

Policierroman
Comments (3)
Add Comment
  • Ayleine

    Et oui, Agatha sait bien dérouter le lecteur. Bien sûr, elle n’a pas écrit que des chefs d’oeuvre mais toute la littérature policière d’aujourd’hui s’inspire ou s’est inspirée de cette reine du crime.
    Le crime de l’Orient Express est l’un de ses livres que j’aime le moins.

    • SeriaLectrice

      Pour être honnête je ne me souviens pas du tout de l’intrigue du crime de l’orient Express. S’il n’a pas laissé de grandes traces c’est qu’il n’est peut-être pas si bon que ça, en effet.