Pandemia _ Franck Thilliez

Résumé

Comme tous les matins, Amandine quitte sa prison de verre stérile pour les locaux de l’institut Pasteur. Sa mission du jour : se rendre à la réserve ornithologique du Marquenterre, en baie de Somme, pour y procéder à des prélèvements sur trois cadavres de cygnes.

Le même matin, les corps d’un homme et de son chien sont retrouvés dans les feuilles mortes de la forêt de Meudon. Mais la scène semble improbable, et d’autres ossements sont bientôt repêchés dans les eaux de l’étang voisin.

Pendant ce temps, les cas de grippe se multiplient dans toute la région. Un virus à la souche non indentifiée, coriace au point d’en être mortel, et capable de faucher les hommes les plus robustes, comme certains increvables du 36, quai des Orfèvres.

Pour cette nouvelle affaire qui va les mener jusqu’en Pologne, sous l’eau mais aussi dans les airs, Sharko et Lucie vont devoir affronter le plus monumental des enjeux : la préservation de l’espèce humaine.

Mon avis

Pandemia est le 7ème volet d’une série de 9 livres qui suit l’inspecteur Sharko. Je n’avais encore jamais lu aucun livre de cette série, et par la suite, je commencerai par le début car même si les livres peuvent être lus indépendamment les uns des autres, l’histoire des enquêteurs, elle, évolue et je trouve dommage de ne pas en profiter. C’est donc une petite déception de ne pas avoir su qu’il y avait d’autres volets avant celui-ci.

Cependant, ça reste un détail lorsque on voit le travail effectué par Franck Thilliez. J’avais déjà lu Rêver du même auteur et avais déjà été transportée par son histoire. Il en est de même pour cette lecture. Dès le début l’auteur sait comment attraper son lecteur, à tel point qu’il est difficile de reposer son bouquin.

C’est assez incroyable de voir le regard prophétique que l’auteur a eu quelques années auparavant. Car non, son roman n’a pas été écrit dans un but commercial suite à la pandémie actuelle. Celui-ci a été écrit en 2015 et plus qu’un prophète, Franck Thilliez est avant tout un auteur qui a su s’informer, rechercher et retranscrire avec exactitude comment notre société réagirait face à un virus potentiellement mortel dont on ne connaît rien. L’auteur a été en contact avec les chercheurs de l’institut Pasteur et je dois reconnaître que c’est troublant de voir à quel point on retrouve tous les aspects de la pandémie actuelle : l’isolement des cas infectés, le port du masque, la fermeture des écoles, des bâtiments publics etc tout en essayant de ne pas créer de panique auprès de la population.

Cela étant dit, ça n’est pas ici le coeur de ce roman. Nous apprenons rapidement que ce virus a été introduit volontairement dans un but criminel. Et c’est là que Sharko et ses acolytes ainsi que les personnels de l’institut Pasteur interviennent. Il faut retrouver au plus vite le responsable, cet homme en noir dont il semble déjà être fait référence dans le volet précédent.

Franck Thilliez nous fera parcourir le monde (France, Chine, Pologne, Amérique du Sud), mais aussi le darknet, ce monde obscur de l’internet, là où les criminels peuvent agir impunément. Nous découvrons aussi le fonctionnement des réseaux des égoûts de Paris, ou comment se propage la Peste.

Laboratoires secrets, complots, machinations … Franck Thilliez sait nous tenir en haleine du début à la fin.

Mes challenges

La lecture de ce roman m’a permis de valider une lecture commune du groupe La tête dans les livres, et aussi une des catégories du challenge des signes du Zodiaques.

challengeThriller
Comments (0)
Add Comment