Challenge,  Livres lus

Des souris et des hommes _ Steinbeck

des souris et des hommes

Résumé

Des souris et des hommes

George Milton et Lennie Small sont deux amis qui errent sur les routes de Californie en travaillant comme journaliers de ranch en ranch. George et Lennie partagent depuis toujours le même rêve : posséder un jour une petite exploitation, pour y vivre « comme des rentiers » et y élever des lapins. Lennie nourrit une passion bien enfantine : il se plaît énormément à caresser les choses douces. Doté d’une très grande force physique, il ne parvient pas à dominer sa puissance hors de l’ordinaire. Il est également intellectuellement déficient, et passe constamment pour un « idiot ».

Cela finit par lui causer des ennuis avec Curley, le fils du patron, et avec sa femme. En effet, la belle et jeune femme de Curley va proposer à Lennie de toucher ses cheveux. Mais tout va mal tourner.

Mon ressenti

L’Amérique des années 30

Des souris et des hommes nous relate l’histoire de deux hommes, au coeur de la Californie des années 30. Ces deux hommes, Lennie et George, sont réduits à errer de ranch en ranch. Ils y travaillent d’arrache pieds afin de gagner quelques dollars. Ils arrivent à Soledad après avoir fui leur ancienne ville suite à une attitude inapropriée de Lennie. Ce dernier, grand benêt, aime les choses douces et voulant caresser la robe d’une femme se voit accusé d’un viol. Pour éviter son lynchage, les deux hommes décampent et cherchent un nouveau ranch pour les accueillir.

George et Lennie travaillent dur pour réaliser un de leur rêve : devenir propriétaire d’une petite ferme pour George et pouvoir ainsi élever des lapins pour Lennie. Nous avons donc une description bien détaillée de la vie des hommes à une époque encore difficile. Une époque où la ségrégation est la normalité, où les femmes sont largement dominées par les hommes, où le rêve américain est fort. Nous suivons le quotidien de ces hommes, pauvres, qui iront dépenser leurs quelques dollars au bar ou au bordel. Nous découvrons aussi la place importante du jeu, notamment le jeu des fers à cheval, jeu d’extérieur qui consiste à lancer des fers à cheval autour d’un piquet. Les jeux de cartes sont également omniprésents lors des soirées auxquelles les noirs n’ont pas le droit de se joindre.

Enfin, le rêve de nos personnages nous est bien souvent rappelé ce qui n’est pas sans faire penser au rêve américain. Ce mythe selon lequel toute personne déterminée et ambitieuse peut devenir prospère.

L’amitié

Des souris et des hommes est avant tout un récit sur l’amitié. Nos deux personnages se connaissent depuis bien longtemps. George a promis de prendre soin de Lennie et de s’occuper de lui. Ce dernier, déficient intellectuel, ne cesse de s’attirer des ennuis. Doté d’une grande force qu’il ne maîtrise pas, il se retrouve sans cesse à faire mourir les souris en les écransant alors qu’il ne cherche qu’à les caresser. C’est sans surprise que lorsqu’il se voit offrir un chiot, ce dernier ne résiste pas longtemps.

George ne cessera de rappeler à Lennie comment il doit se comporter. Il le protègera des autres travailleurs, devra anticiper ceux qui pourraient leur porter préjudice. George protège du mieux qu’il peut son ami Lennie, mais lorsque ce dernier se retrouve bien malgré lui en compagnie de la femme de Curley, le fils de propriétaire du ranch, il lui avoue qu’il aime caresser tout ce qui est doux. Elle lui propose alors de passer la main dans ses cheveux. Il accepte et cela tourne au drame.

Lennie doit de nouveau fuir et George devra alors prendre une décision pour leur amitié, afin de le sauver de la vengeance des hommes du ranch.

Un texte simple

Des souris et des hommes est un roman court, de six chapitres. L’écriture est très simple et n’est quasiment faite que de dialogues. Les descriptions sont peu présentes, hormis au début et à la fin du livre lorsque le décor est planté. La vie dans les ranches est décrite de manière assez neutre et objective. Enfin l’action se déroule sur un temps très court, trois jours, qui ne permet pas aux personnages d’apprendre à se connaître.

Les dialogues sont réalistes et sont le reflet du langage parlé, du langage familier.

C’est pour ces multiples raisons que cette oeuvre se prête parfaitement à la mise en scène théatrale. Ce fut d’ailleurs rapidement le cas après la publication de son texte. Des souris et des hommes fut adapté à Broadway et rencontra un vif succès.

Note : 4 sur 5.

Mes challenges

Cette lecture m’a permis de valider la catégorie 40 du challenge annuel, un livre dont les chapitres n’ont pas de numéro.

Elle m’a également permis de valider la dernière catégorie du challenge d’automne, une couverture avec une tasse.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *