Livres lus

On la trouvait plutôt jolie _ Michel Bussi

Résumé

Un homme est sauvagement assassiné par une femme prédatrice dans une chambre d’hôtel. Les inspecteurs Julo et Velika vont enquêter afin de découvrir qui est cette femme qui semble vouloir recommencer.

En parallèle, nous suivons l’histoire de Leyli, sublime femme originaire du Mali. Au fil du roman, nous apprenons à la connaître, à connaître sa tragique histoire, ses enfants et surtout, nous comprenons comment elle est reliée aux crimes perpétrés dans ces hôtels.

Mon avis

C’est le premier livre de Michel Bussi que je lis et je dois bien reconnaître qu’il s’agit ici d’une belle surprise.

La manière dont les différents meurtres sont présentés est originale puisque nous connaissons rapidement qui est le coupable. Choix de l’auteur, afin de nous conter l’histoire de Leyli, cette femme courageuse qui aura affronté de nombreux obstacles dans son périple vers la France.

Donc, même si nous connaissons rapidement l’identité de la meurtrière, nous suivons l’enquête des deux inspecteurs. L’auteur nous sème différents indices au fil du roman pour nous aider à comprendre ce qui a poussé cette femme à agir ainsi. Mais surtout, Michel Bussi nous balade, nous manipule et nous lecteurs, on se laisse faire, telles des marionnettes.

Différents thèmes sont abordés dans ce roman, mais celui qui prédomine est bien le destin des immigrés africains et de tous les obstacles qui se mettront sur leur chemin.

Et alors que nous, lecteurs, sommes les marionnettes de l’auteur, nous comprenons également à quel point ces personnes sont elles-aussi les marionnettes d’un système qui les utilise et les manipule (Par exemple, pour faire venir ses enfants en France, il faut avoir un appartement suffisamment grand, mais pour obtenir un logement suffisamment spacieux, il faut justifier d’un certain nombre d’habitants, et c’est le cercle infini, le poisson qui se mord la queue).

Même si l histoire en elle-même est assez complexe et tirée par les cheveux, on peut facilement imaginer qu’on n’est malheureusement pas si loin d’une triste réalité.

Mes défis

Cette lecture est issue d’une lecture commune, proposée par Linda dans le groupe Facebook La tête dans les livres.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *