Bleu Calypso _ Charles Aubert

Résumé

Niels Hogan, quarantenaire bourru, a rompu les amarres. Profitant d’un plan social, il s’est installé au sud de Montpellier, dans une cabane de pêcheur, et vit de sa nouvelle activité d’artisan : il fabrique des leurres pour la pêche au bar.

La vie simple, la douceur du temps, l’ermite n’a qu’un ami, son voisin, Vieux Bob, lui aussi en rupture, qui attend la visite de Lizzie, sa fille, journaliste.

A l’occasion d’une partie de pêche, Niels découvre un cadavre. C’est le premier d’une longue liste de noyés. D’abord suspecté, Niels remonte l’enquête avec Lizzie.

Mon avis

Ce livre a été lu dans le cadre du jury des nouvelles voies du polar.

Je dois vous avouer quelque chose : j’ai 4 livres à lire dans le cadre de ce jury de lecture, et celui-ci, avec 1793, était celui qui me tentait le moins. Et tout ça, à cause d’une couverture ! Et oui, force est de constater que je suis une femme superficielle qui juge un livre à sa couverture. Mais comme quoi, le visuel d’un livre a son importance, et si je n’avais pas été obligée de le lire, ce livre n’aurait jamais rejoint ma bibliothèque et ça aurait été bien dommage !!!

Niels est passionné de pêche au leurre. Il a même crée sa petite fabrique et revend ses fabrications artisanales sur internet. Et pour illustrer ses leurres en action, rien de mieux que de les photographier au moment où ils attrapent leur prise ! C’est aussi l’occasion pour Niels de découvrir un visage figé dans la vase lorsqu’il observe ses dernières photographies. Un homme est retrouvé, et vient s’ajouter au cadavre d’un autre repêché quelques jours auparavant. Et lorsque quelques jours plus tard, on retrouve un troisième corps, ça ne peut être une coïncidence ! Un meurtrier en série rode dans le coin.

C’est accompagné de Lizzie, journaliste et fille de son vieil ami que Niels va enquêter parallèlement à la police.

J’ai beaucoup aimé cette lecture, les chapitres sont rapides et on se prend vite au jeu de cette enquête ! Le décor est atypique, les personnages enquêteurs aussi (aussi bien du côté des professionnels que des amateurs). L’absence de sang et de scènes macabres redonne un nouveau souffle au polar français qui a tendance à plonger un peu trop systématiquement dans un décor un peu trop sombre. Le personnage de Lizzie vient donner du peps à ce roman, et les remarques ironiques de Niels et de son vieil ami viennent regulièrement nous donner le sourire.

C’est une lecture et une enquête très agréable que nous livre ici Charles Aubert dans son premier roman.

Mes challenges

Cette lecture m’a permis de valider une catégorie du challenge des signes du zodiaque proposé sur le groupe La tête dans les livres. (premier roman d’un auteur)

EnquêtePolicierService Presse
Comments (2)
Add Comment
  • Ayleine

    Donc, tu me conseillerais de le lire ? tu sais que je suis difficile au niveau des polars.

    NB : le bloc « commentaires » se trouve en bas de page après le bandeau « related posts » lorsque l’on est sur un titre dont tu fais la critique. Il faudrait que « Laisser un commentaire » soit directement après ton texte. C’est une suggestion surtout que les libellés (ou étiquettes) permettent de cliquer sur une même catégorie pour avoir tous les titres lus.

    • SeriaLectrice

      Ce livre là pourrait te plaire, oui. Il n’y pas d’effusion de sang. Je peux te le passer et si tu vois si tu apprécies le style.
      En ce qui concerne la place du bloc de commentaire, je suis en train de bosser dessus. J’essaie de trouver une solution.